"LE VOISIN"

Le Voisin
Le voisin - Tatiana de Rosnay - Editions Heloïse d'Hormesson (2010). Première publication aux éditions PLON (2000)Le voisin - Tatiana de Rosnay - Editions Heloïse d'Hormesson (2010). Première publication aux éditions PLON (2000)

Le voisin - Tatiana de Rosnay - Editions Heloïse d'Hormesson (2010). Première publication aux éditions PLON (2000)

Colombe est une femme mariée et mère de deux enfants.

Travaillant en tant que « nègre » auprès d’une maison d’édition, elle écrit chez elle et aménage son temps comme elle le souhaite.

Son mari est souvent absent alors elle gère le quotidien tant bien que mal alors quand il s’agit de trouver un autre appartement à louer, c’est elle aussi qui s’en charge, seule.

Colombe a une sœur, Claire. Une femme pleine d’assurance et qui depuis l’enfance, lui a toujours fait de l’ombre avec son caractère bien trempé. Colombe ne fait pas de bruit. Depuis toujours, Colombe est lisse, introvertie, sage.

Alors qu’elle se rend pour visiter un nouvel appartement, Colombe s’aperçoit en arrivant qu’une cinquantaine de personnes sont déjà présentes et qu’elle a donc peu de chance de convaincre le propriétaire mais alors qu’elle désespère, son tour arrive.

L’appartement lui plait mais elle le sait, ce propriétaire est maniaque. Il ne supporte pas les rayures sur le parquet mais surtout, il ne veut pas confier son appartement à n’importe qui mais veut le confier à quelqu’un de bien.

Colombe est-elle une femme bien ?

"LE VOISIN" "LE VOISIN"

Peut être réprimée la personne qui, dans un lieu public ou privé, est à l'origine d'un bruit particulier susceptible de porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé du fait de sa durée, de sa répétition, et de son intensité. (Décret du 18.04.1995)

Colombe redoute qu’il ne l’envoie balader. Elle a deux enfants et les enfants font du bruit et du désordre, elle sait qu’elle n’a aucune chance mais contre toute attente, le propriétaire lui demande de repasser le soir visiter l’appartement. Il lui fait comprendre que c’est elle qu’il a choisit. Tant pis pour les cinquante autres personnes, pour une fois, c’est elle qui a de la chance.

L’appartement plait à son mari, Colombe y emménage avec grand plaisir. Beaucoup plus spacieux, l’endroit est plus calme, elle y sera bien, c’est évident.  Son voisin du dessus, un brillant docteur, très apprécié de tous, est souvent absent et sa voisine du dessous est une vieille dame. Colombe doit s’habituer aux lieux mais déjà elle s’y sent bien.

Cependant, Colombe n’est pas une femme complètement épanouie. Elle aime son métier mais aimerait écrire son propre bouquin. D’ailleurs, elle avait commencé mais quelque chose lui a fait oublier l’idée à jamais. Alors Colombe fantasme à travers les livres des autres. Elle aimerait tant écrire elle aussi mais elle ne le peut pas, c’est au dessus de ses forces...Par ailleurs, elle aime son mari mais se sent seule, trop seule. Sa vie est ennuyeuse, et pas très heureuse. Elle manque de confiance en elle mais tente de faire avec.

Alors que Colombe pense avoir trouvé l’endroit idéal pour vivre et travailler,  elle va rapidement être dérangée la nuit dans son sommeil.

De la musique, les Rolling Stones. Chaque nuit, les tubes de ce groupe la tirent de son sommeil. Qui ose écouter de la musique si fortement la nuit ? Et pourquoi cette musique ne s’entend que la semaine lorsqu'elle est seule mais ne s'entend pas lorsque que son mari n"est pas là ? Pourquoi ses enfants ne l’entendent pas ?

Cernée, épuisée, elle passe ses nuits dans la cuisine à boire du thé jusqu’à ce que la musique cesse enfin. Pourtant la voix lui dit de ne se laisser pas faire. La voix qu’elle entend depuis longtemps et qui la juge, la condamne, la blâme sans cesse.

Cette fois, c’est décidé, Colombe tentera de savoir d’où vient cette musique et compte bien la faire cesser.

Elle va rapidement trouver le responsable de ces cacophonies nocturnes : son voisin du dessus, le fameux Docteur.

Or, celui-ci est souvent absent et qui plus est, n’est pas le genre d’homme à écouter ainsi de la musique. La concierge en est sure, c’est un homme adorable. Les voisins confirment, c'est un homme discret et aimable.

Alors peut-être a-t-il un fils ou un ami chez lui ? NON

Colombe ne comprend plus rien. Elle entend et n'arrive plus à dormir. Son travail s'en ressent, sa vie de couple aussi.

Et puis Colombe se sent progressivement observée, et ne se sent plus du tout en sécurité chez elle, toutefois, personne d’autre qu’elle n’entend cette musique...personne d’autre qu’elle ne voit ce type qui l’observe.....

Tant pis, Colombe sait qu’elle n’est pas folle même si la fatigue la fait perdre pied alors, ne voulant pas en rester là, elle trouvera le moyen de s’introduire chez son voisin du dessus, à ses risques et périls...

"LE VOISIN" "LE VOISIN" "LE VOISIN"

Entre tension dramatique, conflit interne, suspens, l’auteur plonge le lecteur dans une totale confusion. Le mélange des genres renforce les doutes. Le lecteur découvre de suite Colombe et la suit même si au début, il ne se passe pas grand chose. L’auteur a brillamment décrit le personnage de Colombe de façon à ce qu’elle paraisse totalement insignifiante tout en étant attachante.

L’intrigue est bien menée et tient en haleine jusqu’à la fin. L’angoisse augmente progressivement et l'on veut savoir ce qu'il en sera.

Les personnages sont mystérieux, ont des comportements suspects, et paraissent tous avoir un grain de folie.

Alors, après avoir été mêlé à ce tourbillon de sentiments, la fin arrive comme une libération cependant, elle peut sembler un peu bâclée. Plus de détails auraient été appréciables et auraient rendu la fin plus croustillante et savoureuse.

Tatiana de Rosnay a une écriture élégante et sans prétention même si le style est plus littéraire que visuel. Le vocabulaire y est riche mais choisit. Aucunes longueurs n’alourdissent la lecture.

Il est difficile de se détacher de cette histoire qui vous attire comme un aimant malgré la platitude du début. Ce phénomène est en partie peut-être, du au fait que l'histoire traite d'un sujet que chacun d'entre nous a probablement déjà rencontré.

Qui n’a jamais eu de voisin bruyant passant la tondeuse au moment où vous vous installez confortablement sur votre terrasse, aspirant sa moquette en tapant le manche contre les meubles, ayant des enfants dignes d’un troupeau d’éléphant le dimanche matin ou encore, écoutant la musique à tue-tête voir pire... ?

Lorsque certaines personnes décident de vous prendre pour cible, elles mettent tout leur cœur pour vous pourrir la vie jusqu’à vous faire devenir paranoïaque...ou pas.

Un roman à lire ! 

L'enfer, c'est les autres. (Sartre)

Sa biographie

Ses livres

Repost 0