"TOI SEUL"

"TOI SEUL"

Imaginez-vous qu’un soir, dans un pub, un parfait inconnu un peu ivre, vous confie son terrible secret...Imaginez qu’il vous livre qu’il y a trois mois, il a assassiné une femme et vous indique même l’endroit où il a caché le corps, que feriez-vous?...

Voilà ce qui arriva à Tim Wallace, un jeune entrepreneur.

Ce soir là, Tim n’était pourtant pas d’humeur à sortir, ni même à faire des rencontres. Depuis la « mort accidentelle »  de sa femme Maggie, il n’avait plus goût à rien.

Or ce 31/12, trainé de force dans ce pub par ses deux meilleurs amis mais aussi associés, Will et Danny, il n’eut pas d’autres choix que d’écouter les confessions de ce type.  

Tout aurait pu s’arrêter là mais la curiosité de Tim le poussa à en savoir davantage.

-Et si ce que le type lui avait confié était vrai ?

Le lendemain, ne pouvant rester avec ces informations sur la conscience,il décida de vérifier les dires de cet inconnu par lui-même.

Il se rendit sur place sans se douter une seconde qu'en faisant cela, il tombait  dans la spirale infernale qui marquerait le début de son calvaire...

"TOI SEUL"

Les premières pages vous harponnent et il est difficile de décrocher de ce livre tant le suspens est maintenu d’un chapitre à l’autre.   

Le lecteur se retrouve au moment du drame survenant dans la vie de Tim. Un drame qui va l’anéantir puis, sans trainer, on se retrouve dans ce pub et la confidence de ce type le soir du 31/12 arrive.

L’enquête policière démarre et sera riche en rebondissements. Le lecteur parait la suivre en temps réel ce qui est très plaisant. D’habitude, je n’aime pas beaucoup les longues enquêtes policières mais ici, je ne veux pas rater un détail de son déroulement tant elle est captivante.

Voici les ingrédients essentiels de l’histoire : pas de psychopathe fou furieux, de scènes sanguinolentes ou de tripes étalées sur le sol mais des histoires d'argent, des hommes d’affaires, des meurtres, des personnes intègres mais sans défense, des explosifs, la puissance d'hommes politiques, des criminels, un peu d'angoisse, du suspens, des innocents payant pour les coupables, et des coupables paraissant innocents...

Les personnages principaux ont des personnalités bien différentes mais de ce fait, chacun joue activement son rôle. L’enquêteur principal, Novack, ressemble à ces flics à l’ancienne, un peu réac’ et aigris, déjà rencontrés ailleurs mais il n’en demeure pas moins sympathique.  

De nombreux doutes subsistent quant aux responsables de cette terrible affaire. Tous pourraient être potentiellement responsables du tourbillon dans lequel Tim est embarqué mais les certitudes du lecteur s’effondrent aussi rapidement qu’un nouvel élément arrive. Le sort s’acharne contre lui, tous les éléments sont en sa défaveur et rien ne semble lui sourire.

Les mots sont bien choisis, pesés et efficaces ce qui rend la lecture très facile et agréable. Aucune longueur, ni description inutile et pas d’incohérences.

Le style très visuel, un peu comme un scénario, nous conduit véritablement au cœur de cette enquête, et l’on devient témoin direct de cette sombre affaire. Comme un personnage (invisible) du livre, le lecteur observe sans rien dire même s'il sait parfois avant le personnage principal ce qui se trame dans son dos. On veut espérer qu’il arrive à s’en sortir puisqu'on ne peut rien pour lui. Le guider est impossible alors il doit de lui-même se sortir de là.

Les fils ne font que s’emmêler et se démêler tout au long de l’histoire mais la fin les dénoue tous avec une conclusion inattendue !

Des fausses pistes, une intrigue passionnante, une machination complexe, quelques indices, de nombreux rebondissements, des personnages attachants, un zeste d’angoisse et un beau coup de théâtre final; ce livre vous fera passer assurément un fabuleux moment suspendu dans le temps.

 

Les moins, (parce qu'il y en a toujours) :

- Beaucoup de personnages. Prête parfois à confusion.

-  La fin est peut-être un peu rapide. J’aurai aimé qu'elle soit plus développée pour que le suspens demeure encore plus longtemps. 

 

Ce thriller/polar ne revisite pas le genre mais son scénario est captivant et mené avec brio !

Je classe avec plaisir ce livre dans mes "coups de cœur " 2013.

Une chose est certaine, parfois il ne faut pas regarder trop loin...Le principal ennemi peut se trouver seulement à quelques mètres de vous...

A LIRE!

Né aux États-Unis, David Rosenfelt est diplômé de l' Université de New York. Ancien directeur du marketing de "Tri-Star Pictures", David Rosenfelt vit désormais en Californie et se consacre à l'écriture. En 1995, il créa avec sa femme la "Tara Foundation" qui sauva déjà plus de 4000 chiens. Il est également l'auteur d'un autre roman "Une affaire trop vite classée" paru en 2007 aux éditions Albin Michel. Retrouvez-le aussi sur sa page Facebook: Né aux États-Unis, David Rosenfelt est diplômé de l' Université de New York. Ancien directeur du marketing de "Tri-Star Pictures", David Rosenfelt vit désormais en Californie et se consacre à l'écriture. En 1995, il créa avec sa femme la "Tara Foundation" qui sauva déjà plus de 4000 chiens. Il est également l'auteur d'un autre roman "Une affaire trop vite classée" paru en 2007 aux éditions Albin Michel. Retrouvez-le aussi sur sa page Facebook: Né aux États-Unis, David Rosenfelt est diplômé de l' Université de New York. Ancien directeur du marketing de "Tri-Star Pictures", David Rosenfelt vit désormais en Californie et se consacre à l'écriture. En 1995, il créa avec sa femme la "Tara Foundation" qui sauva déjà plus de 4000 chiens. Il est également l'auteur d'un autre roman "Une affaire trop vite classée" paru en 2007 aux éditions Albin Michel. Retrouvez-le aussi sur sa page Facebook:

Né aux États-Unis, David Rosenfelt est diplômé de l' Université de New York. Ancien directeur du marketing de "Tri-Star Pictures", David Rosenfelt vit désormais en Californie et se consacre à l'écriture. En 1995, il créa avec sa femme la "Tara Foundation" qui sauva déjà plus de 4000 chiens. Il est également l'auteur d'un autre roman "Une affaire trop vite classée" paru en 2007 aux éditions Albin Michel. Retrouvez-le aussi sur sa page Facebook:

Repost 0